vendredi 25 décembre 2015

Le bien être animal.

Coucou à tous !

Nous allons parler d'un critère très important dans le monde de l'agriculture et essentiellement dans le milieu de l'élevage : le bien être animal. 

Celui-ci consiste à éviter toute souffrance inutile aux animaux. C'est la manière dont un individu évolue dans les conditions qui l'entourent, tout au long de sa vie, de sa naissance à la mort, et donc généralement à l'abattoir. Ce dernier possède également des règles à respecter.
La préoccupation du bien être est un choix de notre communauté qui comporte des implications économiques et des principes éthiques. Nous devons réfléchir à la place de l'animal dans notre société. 


Des contrôles sont effectués pour évaluer le respect des règles imposées. Ils peuvent être fait dans des lieux d'élevages, de ventes et d'abattages. 
Des exigences sont aussi établies pour le transport des animaux. Elles consistent à les transporter dans de bonnes conditions, c'est à dire, veiller au bien être de celui-ci lors de son chargement ainsi que sont déchargement. Le convoyeur qui transporte l'animal est donc responsable de son bien être. 

Différentes législations ont été mises en place par l'Union Européenne dès 1986, celles-ci ont abouti à des règles de protection pour les animaux. En France, la loi  concernant le bien être animal a été mise en place il n'y a pas si longtemps, c'est le 28 Janvier 2015 qu'ils obtiennent le statut d' "être vivant doué de sensibilité". En 1967, Roger Brambel, britannique à créé un comité consultatif sur le bien être des animaux de la ferme. Les principales idées qui en ressortent sont : chaque individu a le droit de se retourner, de se lever, de se coucher, de se nettoyer ainsi que de se détendre les membres.

C'est suite à cela que 5  libertés fondamentales ont été élaborées : absence de souffrance alimentaire (faim ou soif), absences de contraintes physiques (zones et abris confortables), atténuer les douleurs, blessures ou maladies, liberté d'exprimer des comportements normaux, et protection contre la peur et la détresse. 
Selon différents sondages :
-78% des personnes interrogées trouvent le bien être animal très important. source:"60 millions de consommateurs".
-57% des consommateurs veulent bien payer plus cher pour des œufs issus d'élevage offrant des meilleures conditions de vie pour les poules pondeuses.   

Et vous que pensez-vous à propos de ce sujet ? 
Article rédigé par Jehanne K. et Stessy C.



Soirée de Noël au Robillard.

Jeudi 17 décembre, les élèves du Robillard étaient dans l'ambiance de Noël.
Pour commencer nous avons eu le droit, à midi, à un bon repas préparé par le personnel de cuisine.

 


Par la suite, une soirée était organisée par l'ALESA (associations des lycéens, des étudiants, des stagiaires et des apprentis). Un DJ était présent et ce dernier a mis le feu! Tout le monde a pu s'amuser et danser sur de la musique passant par tous les styles. Des séances photos ont été organisées par l'ALESA





 

Et surprise !! Dans la soirée, notre adorable Normande et mascotte Robi est venue danser avec nous, partager la joie de cette fête qui nous a mis dans l'ambiance de noël pour un avant-goût des vacances.




Article rédigé par Sara.D et Amandine.G 



jeudi 24 décembre 2015

Les Pa1 sont de sortie !

Visite sur les bâtiments d’élevage


Jeudi 10 Décembre 2015, nous sommes allés en visite dans le cadre d'une pluridisciplinarité bâtiments d’élevage. Nous avons effectué deux visites avec deux systèmes différents comprenant cependant un point commun : des bâtiments d'élevage récents.

Dans un premier temps, nous sommes allés à Tanques, une ville se situant près d'Argentan dans l'Orne. Nous avons visité une exploitation agricole dirigée par Thomas Graindorge, installé depuis 2009. Celle-ci est constituée de 150 vaches laitières de race Prim’Holstein et Normande. La production est  de 1 350 000 litres de lait par an. Cette dernière se divise en deux parties: 900 000 litres de lait sont vendus à la laiterie Lactalis et 450 000 litres de lait sont transformés à la ferme en crème fraîche.
En Juin 2015, un nouveau bâtiment ainsi qu'une nouvelle salle de traite ont été mis en place. Le bâtiment est constitué de 160 places logettes. Le choix des logettes a été fait pour la propreté des vaches laitières mais également pour posséder moins de mammites qu'en aire paillée.
Pour la traite, il a opté pour un roto  (salle de traite rotative) de 24 places. Celui-ci à été choisi pour sa rapidité. Auparavant la traite était faite dans une salle de traite 2 X 6 et elle s'effectuait en plus de 2 heures, ce qui était bien trop long. Dorénavant, la traite dure moins de 2 heures.


Dans un deuxième temps, nous nous sommes dirigés vers une deuxième exploitation avec un système différent. Elle se situe près de Boucé, pas loin d'Argentan également. L'exploitation est constituée de 60 vaches laitières de race Normande et a aussi eu des changements récents dans les bâtiments d'élevages. En Janvier 2012, ils ont construit un nouveau bâtiment en aire paillée pouvant contenir 80 vaches laitières. Celui-ci est également conçu pour être transformé en 120 places logettes, un agrandissement du troupeau est donc possible. Le bâtiment a permis une diminution des mammites, une bonne ventilation et un abandon de compétition à l'auge. La salle de traite est aussi très récente, c'est une 2 X 8 avec sortie rapide, ce qui veut dire que toutes les vaches d'une même rangée peuvent sortir en même temps. Cette dernière a été choisie pour sa rapidité, en 1 heure seulement tout est fini.




Nous tenons à remercier les agriculteurs qui ont bien voulu nous accueillir et  partager avec nous leurs méthodes de travail.
 
Article de Jehanne K.

lundi 21 décembre 2015

Le Rob And Traite !


Au Robillard les étudiants de BTS Productions Animales ont la chance d'effectuer un stage de traite pendant une semaine, week-end compris. Ce stage se fait en duo.

Nous devons être matinaux: car la traite débute à 6h45 pour se terminer aux alentours de 8h. Nous enchaînons ensuite une journée de cours. A la fin de cette journée nous devons retourner à la ferme de 17h jusqu'à 18h30.

Ainsi, pendant une semaine, nous avons trait Classique et ses copines. Elles ont accepté d'être les stars de la vidéo que nous avons réalisée afin de vous montrer l'envers du décor. Vous allez donc pouvoir découvrir comment est organisée notre salle de traite. Ainsi que le nettoyage des trayons, le branchement de la griffe qui permet de récolter le lait qui va directement au tank à lait et enfin le produit que l'on met sur les trayons afin d'éviter que ces derniers s'infectent.



Nous avons également interrogé le vacher du Robillard, Jody :

La ferme du Robillard compte 62 vaches laitières de race Normande. Elles produisent environ 15L de lait par jour. La durée de lactation est de 305 jours c'est à dire qu'elles produisent du lait pendant 305 jours en une année.

A bientôt pour de nouvelles aventures avec notre chère Classique !
 
Article d'Emmanuelle B. et Yasmine K.

dimanche 20 décembre 2015

Les vacances sont bien là!

 
Article rédigé par Manon H.


Bonjour à tous!

Ah, enfin... Les vacances! L'occasion de faire une petite pause, mais aussi d'être plus actifs sur nos réseaux! En attendant, Le ROB&COW, et l'équipe du TNLA vous souhaitent à tous, de joyeuses fêtes de fin d'année!

dimanche 13 décembre 2015

Pose d'affiche à Caen


Bonsoir à tous,

Samedi après-midi, nous sommes allés, à Caen (Lisa et Jehanne)  poser des affiches pour nous faire connaître.  Cela avait plutôt bien commencé puisque nous avons trouvé, facilement et pas trop loin, une place gratuite pour se garer (rare à Caen!!)
La chose s'est compliquée lorsqu'il a fallu poser les affiches!!
En effet, nous avons du faire face à  beaucoup de refus car certains commerçants ne prennent que les flyers ou n'acceptent pas la publicité. Nous avons quand même pu en mettre quelques unes et nous tenons à remercier ces derniers pour leur gentillesse.

Le retour fut beaucoup moins sympathique... Nous avons commencé par nous perdre en sortant de Caen, puis par tomber en panne au beau milieu de nulle part. Après maintes péripéties, un dépanneur a pu nous emmener au garage à l'autre bout de Caen. Le seul avantage est le fait d'avoir eu un chocolat chaud (eh oui, il fait froid à 19h!) offert par ces gentils vendeurs. Nous avons enfin réussi à rentrer au Robillard en taxi en bonne santé, et... avec nos affiches en place!


Que de péripéties mais pour la bonne cause bien sur !


Bon fin de weekend à vous et bonne soirée!

    
Article rédigé par Jehanne K et Lisa C.

dimanche 6 décembre 2015

Spectacle d'improvisation


Nous espérons que vous allez tous bien. Pour nous, c'est la course entre les cours (qu'il faut bien sûr bosser vu que nous sommes très très... sérieux... hihi) et la mini entreprise vu qu'il faut rendre l'affiche le 18 décembre. Cependant on gère et on arrive même à se prendre des moments de détente (bien mérité enfin il nous semble) comme lundi soir. Nous avons assisté à un spectacle d'improvisation organisé par l'association des parents d'élèves. Cela fonctionnait comme une battle : il y avait un thème et les deux équipes s'affrontaient sur le ring. A la fin, le public votait d'une manière assez originale pour la meilleure représentation. En effet, il fallait faire le bruit du cochon pour l'équipe des « maçons masqués » et le bruit du cheval pour les « bim bam boum ».

 Au préalable, tout le lycée avait choisi des thèmes et les avait noté sur une feuille. Cela allait du « stage à la ferme » à des thèmes un peu plus rigolos comme  « une vache dans le métro parisien ». 2 présentateurs donnaient le score et la manière de jouer. Par exemple, il y avait la forme abécédaire : le premier acteur devait commencer sa phrase par la lettre A puis le second par la lettre B et ainsi de suite.

Si vous avez l'occasion d’assister à des spectacles comme celui ci, allez y ! Parce que l'heure et demi de spectacle est passée aussi vite qu'une heure de zootechnie … ou presque (hihi)
 C'était génial!

                                                                                                    Article rédigé par Jehanne.K et Lisa.C






TP Pointage avec monsieur Bocquet


       Mercredi 2 décembre, Mr Bocquet, employé pour "Gènes diffusion"et à l'OS Normande, est venu nous animer un TP Pointage. Ce TP se fait annuellement avec la classe présente en BTS Pa1 au lycée agricole "Le Robillard". 
Mr Bocquet a pour but de sélectionner les taureaux susceptibles d'améliorer la génétique de la race. En effet, il faut réussir à mettre en oeuvre le meilleur plan d'accouplement, c'est-à-dire réunir les qualités d'un taureau et une vache afin d'obtenir un veau "parfait".  
Le pointage consiste à noter de 1 à 9 ou 1 à 5 les différentes parties de la vache, comprenant le squelette, la musculature, les aplombs, et la mamelle. Cela permet de déterminer leurs points faibles et de pouvoir donc les améliorer.  
Nous avons profité de ce moment pour juger Classique et Fleur, nos deux mascottes qui représenteront notre lycée. On a donc pu constater que nos deux mémères se portent bien. En effet, la synthèse de ces pointages nous a permis de les classer en catégorie bonne (Fleur) et très bonne (Classique). 
Et pour finir un merci à Mr.Bocquet pour son intervention très enrichissante et sa bonne humeur.
Ci dessus la synthèse de nos deux normandes.

Article par Jehanne K.

mercredi 25 novembre 2015

Ovinpiades 2016

Trois BTS PA première année ont accompagnés les premières Bac pro CGEA lors de l'entraînement aux Ovinpiades 2016. Celle-ci concerne un rassemblement de jeunes, représentant chacun leur lycée, dans le but de décrocher le titre de meilleur jeune berger. 


Au programme:
 -  travaux pratiques où nous devrons apprécier l'état de santé d'une brebis
-  lui tailler les ongles (parage)
- trier des animaux
-  manipuler et évaluer l'état corporel
Le tout est chronométré, et se passe chez un exploitant qui a eu la gentillesse de nous accueillir et de nous instruire.

Un jury composé de 2 ou 3 professionnels sera présent sur toute une journée. Ces Ovinpiades sont un moyen de promouvoir le métier d'éleveur ovin auprès des élèves afin de ne pas laisser se perdre cette filière en France. Chaque année 750 élèves participent à cet événement. En janvier 2016, nous retrouverons notre équipe du Robillard, avec comme professeur superviseur Mme Labarrière, professeur de Zootechnie, pour les phases départementales de ces ovinpiades.

On vous tiens vite au courant de l'évolution de la compétition, mais on ne compte pas délaisser notre Classique pour autant!
  Article rédigé par Joris M et Manon H.

mercredi 18 novembre 2015

Peace for the world

Nous avons tous été touchés par les évènements terribles qui se sont passés un peu partout dans le monde... Nous avons une forte pensée pour ses victimes et leur famille. Ce genre de chose ne devrait jamais arriver dans un si beau monde que le notre... N'oubliez jamais que rien n'est plus beau que la paix, restons soudés et unis lors de ses terribles épreuves. L'union fait la force. Pour le Robillard, une minute de silence a été effectué le lundi 16 novembre à 12h. Le droit d'expression est une chose merveilleuse, tant qu'elle n'inflige pas au autres ce que nous n'aimerions pas qu'elle nous inflige.

Et un grand respect à toutes ses forces de l'ordre, qui assurent notre protection au jour le jour, et qui mettent également leur vie en péril.

PEACE FOR THE WORLD

"La planète Terre est à ce jour la seule oasis de vie que nous connaissons au sein d'Un immense désert sidéral. En prendre soin, respecter son intégrité physique et biologique, tirer parti de ses ressources avec modération, y instaurer la paix et la solidarité entre les humains, dans le respect de toute forme de vie, est le projet le plus réaliste, le plus magnifique qui soit."
Charte internationale pour la terre et l’humanisme extrait de ‘Vers la sobriété heureuse’ Pierre Rabhi Ed. Actes Sud 

Illustration de LI HIN - Article rédigé par Manon H.

vendredi 6 novembre 2015

Sélection de notre jolie Normande.

Hello nos petits internautes,


Pour aller au TNLA, il a bien sûr fallu que nous choisissions une vache parmi toutes celles que nous avons à la ferme de notre lycée. Nous voudrions préciser que nous ne serons pas notés sur la vache mais sur le show que l'on présentera au salon de l'agriculture. Tout de même, nous représentons notre lycée donc nous n'emmenons pas n'importe laquelle non plus.

Nous nous sommes donc donnés rendez vous mercredi dernier avec nos professeurs qui s'occupent de nos chères normandes pour qu'ils nous aident dans notre choix. En effet, il y a plusieurs critères pour pouvoir choisir une vache qui ira à un concours:

  - les aplombs (comment elle se tient, elle marche)

  - son état corporel (pas trop maigre, pas trop grasse)
  - et bien sûr pour une vache laitière: sa mamelle! Il faut qu'elle ait de bonnes attaches avant (remonte le plus possible vers le nombril) et arrières pour qu'elle soit bien ferme.

De plus, les trayons ne doivent pas partir dans tous les sens. 
émoticône tongue
Enfin, il ne faut pas qu'elle soit tarie (au repos donc plus mise à la traite) car cela voudrait dire que la parturition (mise bas) est proche et on ne prend pas le risque d'emmener une vache qui pourrait avoir son veau au salon. Cela a beaucoup réduit les champs des possibilités. Il ne fallait pas que nous prenions une génisse non plus puisqu'elle n'a pas atteint sa morphologie adulte, cela n'allait pas l'avantager surtout au niveau de la mamelle.
De plus, nous voulions que cette vache soit le reflet de notre élevage c'est à dire qu'elle soit née ici et qu'elle soit multipare (ayant eu plusieurs veaux) assez vieille car nous gardons longtemps les vaches.
Il nous restait donc un choix à faire entre 10 vaches: nous les avons observées pendant qu'elles mangeaient donc à l'arrêt puis quand elles marchaient.



Nous nous sommes arrêtés sur deux d'entre elles: Fleur et Classique.

Mais laquelle est la gagnante et l'autre la suppléante? Pour cela, Regardez donc la vidéo!
Maintenant, il nous reste plus qu'à les entraîner.
A bientôt et bonne journée à tous!

Article par Jehanne K. et Manon H.

vendredi 30 octobre 2015

Le TNLA 2016

C'est reparti pour une nouvelle année... Les étudiants de BTS PA du Robillard s'engagent à nouveau pour le TNLA... Nouveauté 2016! La participation au championnat Mini Entreprise de l'association Entreprendre pour Apprendre!

Nouveau challenge... Nouvelles ambitions !