vendredi 25 décembre 2015

Le bien être animal.

Coucou à tous !

Nous allons parler d'un critère très important dans le monde de l'agriculture et essentiellement dans le milieu de l'élevage : le bien être animal. 

Celui-ci consiste à éviter toute souffrance inutile aux animaux. C'est la manière dont un individu évolue dans les conditions qui l'entourent, tout au long de sa vie, de sa naissance à la mort, et donc généralement à l'abattoir. Ce dernier possède également des règles à respecter.
La préoccupation du bien être est un choix de notre communauté qui comporte des implications économiques et des principes éthiques. Nous devons réfléchir à la place de l'animal dans notre société. 


Des contrôles sont effectués pour évaluer le respect des règles imposées. Ils peuvent être fait dans des lieux d'élevages, de ventes et d'abattages. 
Des exigences sont aussi établies pour le transport des animaux. Elles consistent à les transporter dans de bonnes conditions, c'est à dire, veiller au bien être de celui-ci lors de son chargement ainsi que sont déchargement. Le convoyeur qui transporte l'animal est donc responsable de son bien être. 

Différentes législations ont été mises en place par l'Union Européenne dès 1986, celles-ci ont abouti à des règles de protection pour les animaux. En France, la loi  concernant le bien être animal a été mise en place il n'y a pas si longtemps, c'est le 28 Janvier 2015 qu'ils obtiennent le statut d' "être vivant doué de sensibilité". En 1967, Roger Brambel, britannique à créé un comité consultatif sur le bien être des animaux de la ferme. Les principales idées qui en ressortent sont : chaque individu a le droit de se retourner, de se lever, de se coucher, de se nettoyer ainsi que de se détendre les membres.

C'est suite à cela que 5  libertés fondamentales ont été élaborées : absence de souffrance alimentaire (faim ou soif), absences de contraintes physiques (zones et abris confortables), atténuer les douleurs, blessures ou maladies, liberté d'exprimer des comportements normaux, et protection contre la peur et la détresse. 
Selon différents sondages :
-78% des personnes interrogées trouvent le bien être animal très important. source:"60 millions de consommateurs".
-57% des consommateurs veulent bien payer plus cher pour des œufs issus d'élevage offrant des meilleures conditions de vie pour les poules pondeuses.   

Et vous que pensez-vous à propos de ce sujet ? 
Article rédigé par Jehanne K. et Stessy C.



1 commentaire :

  1. Re(bonjour),
    Je voulais réagir à propos de cet article..
    Je conçois également que le bien-être animal est essentiel quelque soit le niveau/mode de production.
    Je vous interpelle plutôt sur le sondage dont vous avez fait part en fin d'article.
    "78% des personnes interrogées trouvent le bien être animal très important". Mais en réalité, combien de consommateurs choisissent le produit le moins cher du rayon ? Quasiment 90% d'entre eux.
    Malheureusement, l'envers du décor est souvent plus pessimiste ! ;)

    RépondreSupprimer

Merci de votre commentaire :)